HUMANIST SK FESTIVAL #5


vendredi 25 septembre 2015


21h00

HUMANIST SK FESTIVAL est une manifestation dédiée à la musique populaire indépendante, à l’avant-garde et au rock, sans chapelles, de la pop à la musique improvisée, dans un élan diy et passionné. Collaboration spéciale des labels indépendants Humanist et SK records, cette entente a vocation à poursuivre le travail mené par les deux structures en terme de programmation musicale et d’organisation de festival. Déployés à Paris et Lyon, villes de cœur des deux collectifs, les concerts se dérouleront du 20 septembre au 4 octobre 2015.


Ce festival est dédié à la célébration d’une philosophie partagée par les deux structures depuis leurs débuts : retenir d’abord des artistes la démarche, la quête d’identité, l’exploration sonore, l’insertion dans un circuit de production non industrielle et la volonté éternelle de préférer l’approche artistique aux effets de styles.

Pour cette 5ème édition le Périscope recevra :

CHICALOYOH

Chicaloyoh est le projet solo d’Alice Dourlen ; à mi-chemin entre exploration de paysages sauvages et recueillement intimiste : guitare, vagues de clavier et autres percussions aux sonorités lointaines forment tour à tour des ambiances minimalistes ou plus marquées. Les voix hantées sortent du brouillard, portées par des rythmiques psychédéliques évadées du temps. Un projet qui séduira sans aucun doute celles et ceux qui ont été happés par le chant des prêtresses d’Inca Ore ou de Nico.

En savoir +

 



Eric CHENAUX

Véritable troubadour post moderne, Eric Chenaux a déjà publié sur le label Constellation depuis 2006 cinq albums solos dans lesquels l’agilité de son jeu de guitare s’allie à la pureté presque lyrique de son chant. Remarqué à ses débuts pour sa réécriture ingénieuse du folk traditionnel, ses chansons ont évolué au fil des années en une forme de ballade originale dont les improvisations à la guitare électrique et classique font toute la singularité.

En savoir +



VITAS GUERULAITIS 

Le nom Vitas Guerulaïtis est bien évidemment un clin d’oeil à l’un des plus flamboyants joueurs de l’histoire du tennis. Vitas Gerulaïtis était ce fêtard invétéré, playboy des courts pas toujours au niveau de ses adversaires de premier plan, idéal d’outsider comme jadis George Best sur les terrains de football et toujours véritable modèle pour des musiciens qui n’hésitent à faire leurs un slogan tel que “longue vie à tous ceux qui perdent”.
Trio d’activistes français exilés à Bruxelles, Vitas Guerulaïtis travaille par compression : des portières arrachées d’anciens camions des postes, des livres compliqués que personne ne lit, des restes de ce qui devait être un fabuleux complexe immobilier, des alcooliques et des chiens qui se sont accrochés aux roues de leur van, et, bien sûr, de celui qui voulait être tennisman mais qui travaillait en intérim. Il en résulte une musique qui se définit comme un ensemble de bruit et de ruptures, des chants de filles et de garçons innombrables et tragiques.

En savoir +

 

Retrouvez la programmation complète du festival sur http://www.hskfestival.com/ !

 


* Les tarifs réduits sont accessibles pour les chômeurs et les étudiants