Keyvan Chemirani

Paris, France
Stéphanie Griguer

Musicien curieux, il fait le tour des musiques du monde en improvisant avec de nombreux artistes, chanteurs et instrumentistes : le Breton Erik Marchand, l’Irlando-Crétois Ross Daly, l’Indienne du Sud Sudha Ragunathan, la séfarade Françoise Atlan, le compositeur de flamenco Juan Carmona ou son frère Bijan.  Ces improvisations appréhendent les caractères particuliers des différentes traditions et révèlent de manière étonnante les similitudes en montrant comment la percussion iranienne peut se rapprocher du son du tabla indien, comment la langue bretonne sonne presque méditerranéenne

Son instrument, le zarb, a su trouver une place dans le monde du jazz. Keyvan a collaboré avec des pointures comme Didier Lockwood, Sylvain Luc, Louis Sclavis ou Renaud Garcia-Fons. Explorateur, il aime également travailler avec des ensembles de musique ancienne comme l’Ensemble Gilles Binchois de Dominique Vellard, La Chapelle rhénane avec laquelle il a enregistré les Psaumes de David de Schütz ou encore Cappella Mediterranea de Leonardo García Alarcón, qui l’a invité comme soliste et avec qui il a créé Il Diluvio universale de Falvetti au Festival d’Ambronay 2010.

Seul ou entouré de musiciens remarquables comme sa sœur Maryam ou avec le trio formé à la fin des années 90 avec son père et son frère Bijane, il se produit dans le monde entier. il dévoile à son public les possibilités infinies des percussions persanes. Il a su transformer l’héritage musical persan en créations multiformes.