Electric Vocuhila & Behaja

France / Madagascar

Après plusieurs années d’échanges avec des musicien·ne·s de tsapiky malgache, Electric Vocuhila est parti à Tuléar, le berceau de cette musique, pour monter un nouveau répertoire avec Behaja, un des groupes phares du tsapiky d’aujourd’hui.

C’est donc une création inédite entre un 4tet français qui s’inspire depuis une dizaine d’années de musiques africaines contemporaines en les alliant à un héritage (free) jazz, et les musicien·ne·s de Behaja, qui jouent depuis plus de 10 ans dans les bals-poussière du sud-ouest de Madagascar.

Double rythmique survoltée, chant, saxophone et guitares électriques aux sonorités saturées parfois proches de la rupture, aux lignes mélodiques très découpées ou au contraire aériennes, le mélange est explosif et proche de la transe, à la fois ancré dans la tradition du tsapiky et profondément moderne.

ça s'est passé
au Périscope
10 ans – Electric Vocuhila 30.03.2018

Ekaly (chant)

Behaja (guitare)

Bony (batterie)

Maxime Bobo (saxophone)

Arthur Delaleu (guitare)

François Rosenfeld (basse)

Etienne Ziemniak (batterie)

ça s'est passé
au Périscope
10 ans – Electric Vocuhila 30.03.2018