Cabaret poétique


dimanche 17 novembre 2019


17h00
• Tous les mois ou presque, le Cabaret Poétique invite poéteux et poéteuses à se rassembler, tendre l'oreille et partager les couleurs que leurs mots invitent en sonorité. Rendez-vous de la fin de semaine, le Cabaret Poétique invoque ce qui est plus grand que nous, une beauté à emporter, à révéler.
 
 
Pour cette session :
 
Pierre TILMAN
Accompagné de Mathieu BEC aux percussions.
 

Proche Franck Venaille et de Daniel Biga, avec qui il dirigea la revue Chorus, la poésiede Pierre Tilman est remarquée dès le début. Pour L’Esclavage n’a pas
été aboli, éditions Guy Chambelland, il reçoit le prix de poésie du Pont-de-l’Épée-Saint-Germain en 1970. Les poèmes d’Hôpital silence que publient les éditions Seghers en 1975 sont salués comme le manifeste de l’écriture originale d’un poète de son époque. Il se retrouve la même année faisant partie du Nouveau Réalisme en poésie dont l’engagement est tourné du côté de la réalité quotidienne et du refus des effets littéraires. Il a publié une quarantaine de livres de poésie.
Il est l’auteur d’ouvrages sur les artistes Peter Klasen, Erro, Jacques Monory et Ivan Messac. Il a rédigé la biographie de Robert Filliou, Robert Filliou, nationalité poète. On peut lire sa poésie sous forme de livres, mais on peut aussi l’entendre en direct sur scène lors de lectures publiques, parfois en compagnie de musiciens.

Les poèmes qui composent L’Amour Moderne sont dans la droite lignée de l’écriture de Pierre Tilman, directs, vivants, drôles, lucides, crus, pleins d’amour, de sexe et de tendresse. Une manière de voir, de percevoir et de concevoir le monde.

Il est né en 1944 à Salernes, dans le Var. Après une quarantaine d’années passées à Paris, il vit aujourd’hui à Sète.

 
 
(Nous ne prenons pas de réservation pour les soirées gratuites ou à prix libre)

(Nous ne prenons pas de réservation pour les soirées gratuites ou à prix libre)