WILLIAM PARKER & MATTHEW SHIPP duo


Thursday 31 January 2019


21h00
ouverture du bar 18h00
ouverture de la billetterie 20h30

Unis pour cette première tournée, le contrebassiste William Parker, parrain du free jazz et le prestigieux pianiste Matthew Shipp (alors longtemps compagnons de route aux cotés de Parker David S. Ware) proposent une musique robuste, avare de profusion sonore et d’échanges percussifs. Un rendez-vous à noter d’une croix rouge dans le calendrier.

 

WILLIAM PARKER 


•USA- Free Jazz 

William Parker est un bassiste, improvisateur, compositeur, écrivain et éducateur new-yorkais, annoncé par The Village Voice comme " le bassiste de free jazz le plus brillant de tous les temps ".

En plus d'avoir enregistré plus de 150 albums, il a aussi publié six livres et a enseigné et encadré des centaines de jeunes musiciens et artistes.

Parker est aujourd'hui investis sur les projest suivants : le Little Huey Creative Music Orchestra, In Order to Survive, Raining on the Moon, Stan's Hat Flapping in the Wind et le Cosmic Mountain Quartet avec Hamid Drake, Kidd Jordan et Cooper-Moore. Tout au long de sa carrière, il s'est produit avec Cecil Taylor, Don Cherry, Milford Graves et David S. Ware, entre autres.

MATTHEW SHIPP

•USA - Piano / Jazz (Hatology, Thirsty Ear's "Blue Series")

Matthew Shipp est né le 7 décembre 1960 à Wilmington, Delaware. Il a commencé le piano à l'âge de 5 ans. Après s'être installé à New York en 1984, il est rapidement devenu l'un des principaux acteurs de la scène jazz new-yorkaise. Il a été sideman dans le quatuor David S. Ware et aussi pour Note Factory de Roscoe Mitchell avant de prendre la décision de se concentrer sur sa propre musique.

M. Shipp a atteint le Saint-Graal du jazz en ce sens qu'il possède sur son instrument un style unique qui lui est propre - et c'est l'un des rares dans le jazz à pouvoir le dire. M. Shipp a enregistré beaucoup d'albums avec de nombreux labels, mais ses deux relations les plus durables ont été avec deux labels. Dans les années 1990, il a enregistré un certain nombre de disques de jazz de chambre avec Hatology, un groupe de disques qui a tracé une nouvelle voie pour le jazz que le monde du jazz n'a pas encore réalisée à ce jour. Dans les années 2000, M. Shipp a été conservateur et directeur du label Thirsty Ear's "Blue Series" et a également enregistré pour eux. 

Matthew Shipp est vraiment l'un des chefs de file d'une nouvelle génération de géants du jazz.