Soweto Kinch @Bizarre!


jeudi 08 février 2018


20h30
ouverture de la billetterie 20h

En partenariat avec Bizarre! > Billetterie
Tarifs: 
préventes 10€ / Sur place plein tarif 12€ / Sur place tarif réduit 10€ / Pass Bizarre 8€

Soweto Kinch, saxophoniste de jazz et chanteur hip-hop britannique, fait battre le rythme nouveau de la Black Music du 21e siècle. Né en Angleterre d’un père barbadien et d’une mère britannico-jamaïcaine, il raconte Birmingham, ses quartiers délaissés, dégradés, ses espoirs, sa couleur sonore caribéenne. Soweto Kinch slame, rappe et dénonce, avec rage ou avec un humour piquant, les dérives des rapports à l’argent, du libéralisme débridé et de l’industrie musicale cloisonnée qui tente de récupérer la musique contestataire ; et surtout il reprend le flambeau de la révolte de la Black Music, contre la condition des noirs, contre les injustices héritées de l’esclavage, plaie qui n’est toujours pas refermée. L’inspiration et la maîtrise de ce jeune musicien passent du bop au jazz fusion au gré de son propos et son énergie. La combinaison entre jazz et rap transmet la force de la lutte et l’intègre dans une culture tournée vers l’avenir : « Je ne parle pas de race mais de culture. Une culture qui ne cesse d’évoluer et qui charrie toute une charge historique. Crois-moi, cette tradition est encore vivante; et j’en suis le fruit. »

Sans la moindre difficulté apparente, il allie sa culture et son amour du jazz à sa propre sensibilité rap. Sa musique sonne comme une fusion naturelle, non contrariée, entre post bop et hip hop. Parmi ses principaux mentors, Sonny Rollins, Courtney Pine, mais aussi Q-Tip et The Roots. Des influences qu’il a su distiller dans ses deux premiers disques: « Conversation with the Unseen » et « A life in the day of B-19 ». Cet album lui a valu 4 étoiles dans le Guardian et le Times, son second MOBO Award, le British Jazz Award pour le meilleur saxophoniste alto et une nomination pour le Urban Music Award. Son nouvel album, «Nonagram», sorti en novembre 2016, raconte une toute autre histoire, celle des interractions entre musique, numérologie, spiritualité et physiologie. Soweto Kinch le présente comme «un antidote musical qui nous amène à voir de nouvelles visions du monde environnant.» Il ajoute : « À une époque où les mots, la science ou la religion sont souvent utilisés pour diviser les gens, je suis largement inspiré par ces aspects numériques et sonores de la musique qui transcendent les différences culturelles . »

1ère partie: Zajazza et Alpha
Zajazza et Alpha croisent, triturent et détournent le hip-hop/jazz. Le "dynamic duo" lyonnais, met en avant le lien de filiation entre les deux courants et s'adonne à toutes formes d’expérimentations.